AccueilPrésentationFranck Gintrand (Biographie, photographies)

Franck Gintrand (Biographie, photographies)

gintrand

Franck Gintrand, né le 11 juin 1964, est consultant en stratégie, délégué de l’Institut des Territoires et directeur général du cabinet Global conseil.

Biographie

Fils de Guy Gintrand, cadre chez Saint-Gobain, originaire de l’Aveyron, et de Danièle Le Bail, petite-fille de Yves Riou, député des Côtes-du-Nord (Bretagne) et maire de Guingamp, Franck Gintrand est né le 11 juin 1964 à Suresnes, en France, dans les Hauts-de-Seine.

Formation

Après un baccalauréat A7, il suit des études d’histoire et d’histoire de l’art à l’université de Paris-Sorbonne. Il s’intéresse aux travaux de l’école des Annales en maitrise puis en DEA avant de réorienter son cursus par une formation à finalité professionnelle en optant pour un DESS en communication et sciences politiques à l’université de Panthéon-Sorbonne.

Parcours professionnel

Après une première expérience chez Bernard Krief Consultants, son intérêt pour la géographie et la politique publique le conduit à intégrer en 1990 l’agence RSCG Public, filiale du groupe RSCG (devenu Havas Worldwide), où il travaille pour une vingtaine de collectivités locales et sur une dizaine de scrutins.

En 1999, il crée son cabinet, Global cconseil corporate. De 2009 à 2013, le gouvernement de la Communauté du Pays basque espagnol (Euskadi) lui confie la promotion en France de sa politique économique et le rôle des clusters régionaux initiés par l’économiste américain Michael Porter.

Après avoir lancé Stratégies publiques, premier site d’analyse stratégique sur les territoires en 2013, il crée l’Institut des Territoires en 2014 (1) dont l’objectif est de favoriser les échanges d’expérience sur les initiatives contribuant à un ancrage territorial fort de l’économie face à la numérisation des échanges (2) puis, avec Alain Sarfati, LIVE (L’Institut de la Ville Européenne) pour la revitalisation des villes moyennes.

Travaux et prises de position

Mesure de l’indécision dans les enquêtes d’opinion

En 2011, il dénonce l’absence de prise en compte des indécis par les entreprises de sondage dans les intentions de vote à travers deux tribunes publiées à un mois d’écart par Le Monde. « C’est parce que l’opinion hésite, rappelle-t-il, que la démocratie existe et qu’une campagne politique a un sens. Le devoir des instituts est de suivre cette partie de l’opinion qui se cherche et d’offrir ainsi une vision réellement dynamique du choix électoral » (5). Cette demande relayée par d’autres articles (6) ne sera pas suivie d’effet, la plupart des sondages d’opinion sur les intentions de vote continuant d’omettre les indécis, essentiellement pour des raisons liées à la taille réduite des échantillons. Un blog intitulé Sansopinion poursuit néanmoins la réflexion (7).

Collaboration avec la presse 

A partir de 2009, il écrit sur le management, la communication et la politique pour différents médias d’information dont le Journal du Net (3) et L’Obs (4).

En 2011 et 2012, il suit les élections présidentielles pour Influencia (8) avant d’entamer à partir de 2013 une collaboration régulière avec le magasine en ligne Slate et le quotidien économique Les Echos, dans la rubrique Le Cercle.

Commerce de périphérie

A la suite des élections municipales de 2014 qui voient basculer une dizaine de villes à l’extrême-droite, il s’intéresse à la crise des villes moyennes en France. Une tribune pour Le Monde (9) est suivie de nombreux articles pour le journal économique La Tribune (10), Slate (11) et  Les Echos (12) .

Ses prises de position lui valent d’intervenir en 2015 sur le projet de redynamisation du centre-ville (13) de Namur, en Belgique (14), à l’invitation du service urbanisme, puis sur la politique d’urbanisme commerciale de la France et de l’Allemagne à l’occasion du colloque organisé par l’association Vivre en ville, à Montréal, au Québec (15).

En France, il est consulté en 2015 dans le cadre de l’élaboration du rapport sur La revitalisation commerciale des centres-villes par l’Inspection général des Finances et le Conseil général de l’Environnement et du Développement durable (16). En 2017, il est associé aux Travaux relatifs à la proposition de loi portant Pacte national de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs conduits par les sénateurs Rémy Pointereau et Martial Bourquin.

Cette réflexion sur les relations complexes entre la ville et le commerce moderne aboutit en 2018 par la publication d’un premier livre, « Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes » chez Thierry Souccar consacré aux acteurs et aux ressorts du marché de la distribution en France.

Depuis 2018, il fait partie du groupe de travail sur les centres-villes animé par le député de l’Hérault et président de Centre-ville en mouvenement, Patrick Vignal. Il poursuit sa collaboration avec Slate et signe une chronique mensuelle dans les Chroniques d’Architecture.

Bibliographie
  • Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes, Edition Thierry Souccar, 2018
Référence

(1) Présentation de l’Institut des Territoires (2) Rapport de l’Institut des Territoires 2017-18 (3) Liste des articles de Franck Gintrand sur le Journal du Net (4) Liste des articles sur l’Obs (5) « Une vérité que les instituts de sondages préfèrent ne pas crier sur les toits », Le Monde et « Sondages présidentiels 2012 : mais où sont passés les indécis ? », Le Monde (7) https://sansopinion.wordpress.com/ (8) Liste des articles de Franck Gintrand sur Influencia (9) Attention à la prolifération des zones commerciales !, Le Monde (10) (13) « Redynamiser le centre-ville de Namur qui est en train de s’endormir », lavenir.net, 10/0/2015

Bio Express 

franck gintrand la croix

11 juin 1964 : naissance à Suresnes (Hauts-de-Seine)

26 septembre 1987 : intègre l’agence conseil, Bernard Krief Consultants après des études d’histoire et de sciences politiques à la Sorbonne

3 octobre 1990 : intègre l’agence conseil auprès des collectivités créée par J. Séguéla, RSCG Public

1er janvier 1999 : crée le cabinet conseil en stratégie, Global conseil

7 novembre 2011 : entame une collaboration avec le magazine Slate.fr

19 juillet 2013 : débute une série de contributions pour Les Echos

5 mai 2014 : crée l’Institut des Territoires

31 octobre 2018 : publie Le jour où les zones auront dévoré nos villes chez Thierry Souccar

franck gintrand

« Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes » : revue de presse

Franck Gintrand Mathilde Munoz France Inter
Derniers colloques et événements

Gintrand montpellier

Le projet Ode à la Mer, Montpellier - Montpellier, 2019

gintrand bastia

franck gintrand

Coeurs de villes et villages, Forum 2020, 18 février, Ville de Québec 2020

Franck Gintrand Coppieters

Zones commerciales : Regards croisés sur des non lieux - Ajaccio 2020

Gintrand Bastia

Zones commerciales : Regards croisés sur des non lieux - Bastia 2019

tramway_7-4230357

Face à la paupérisation de Montpellier, quelles solutions pour le centre-ville? - Montpellier, 2019

Thuard-Librairie-au-Mans-

Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos ville - Le Mans, 2019

franck gintrand caen

Les enjeux du commerce en centre-villeCaen, 2019 / Voir aussi l’annonce de la réunion

senat franck gintrand

Revitalisation centres-villes et centres-bourgsSénat, 2018/19

Colloque 2018-Remise de prix du concours des entrées de ville 2018

Remise de prix du concours des entrées de ville - Ministère de la Culture 2018 (compte rendu)

jnfe

Fusions : le bilan, Journée nationale des Femmes élues, 2018

franck gintrand franck-gintrand montreal

Montréal, Vivre en ville, 2018

gintrand gintrand vignal

ParisCentres-villes en mouvement, 2017

midi libre

Table ronde, Hérault, 2015

 

Bibliographie

Analyses

L'opinion dans tous ses Etats

 

 

Revue de presse

Les débats du moment