Revue de presse

AccueilRevue de pressePolitique35 heures effectives = moins de fonctionnaires territoriaux ?

35 heures effectives = moins de fonctionnaires territoriaux ?

Paru le 30 octobre 2018 | dans Politique
Rédigé par Franck Gintrand

Le débat : l’alignement de tous les fonctionnaires territoriaux sur la durée « légale » de travail suffirait-il à supprimer 57.000 postes ?

Origine du débat : En plus de supprimer 50.000 postes dans la fonction publique d’État, le chef de l’État prévoit en effet 70.000 fonctionnaires en moins dans la fonction publique territoriale (FPT, qui regroupe les régions, départements, communes et groupements de communes).

Les arguments :  Sur 103 collectivités locales analysées, seulement 20 % d’entre elles respectaient la norme annuelle de 1.607 heures, les autres étant en dessous. Conclusion des Sages : aligner tous les fonctionnaires territoriaux sur la durée « légale » de travail suffirait à supprimer 57.000 postes. Même si l’exécutif a depuis revu ce chiffre à la baisse – il serait désormais de 32.000, selon une source gouvernementale citée par l’AFP – l’augmentation du temps de travail apparaît comme un levier « facile » pour réaliser une grande partie des réductions d’effectifs promises.

Les contre-arguments : E’environ « 40 % des fonctionnaires territoriaux », comme les gardiens d’équipements sportifs ou les bibliothécaires, « sont amenés à travailler le week-end ou la nuit. Cela appelle des compensations qui se traduisent par une diminution du temps de travail ». De nombreuses collectivités, qui étaient en dessous des 35 heures, ont donc adopté un régime dérogatoire « qui n’est pas illégal » rappelle Philippe Laurent. « Si on veut que les agents publics fassent 1.607 heures par an, il y aura des compensations financières à prévoir pour ceux qui ont des contraintes d’emploi du temps particulières (…) La seule chose que l’État peut faire, c’est qu’il oblige les collectivités à engager le dialogue sur ce sujet. Mais il n’y aura pas d’économies massives, c’est irréaliste. »

Source : Les fonctionnaires territoriaux travaillent-ils vraiment moins que les autres?, Nicolas Raffin

Analyses

L'opinion dans tous ses états