Revue de presse

AccueilRevue de presseSociétéRéintroduction du loup et problèmes locaux

Réintroduction du loup et problèmes locaux

Paru le 29 août 2013 | dans Société
Rédigé par Franck Gintrand

Le débat : le loup = prédateur ou espèce en danger ?

Mise en cause : une autorisation préfectorale de tir délivrée à un éleveur des Vosges, afin de se prémunir des attaques de loups dans la région.

Les porte-étendards de la critique : des associations et des militants écologistes.

La critique : il est nécessaire de maintenir cette espèce menacée dans son habitat naturel. Le loup n’a été réintroduit dans les Vosges que depuis deux ans. Il s’agit d’une espèce fragile, qui avait disparue 80 ans auparavant et qui reste très peu nombreuse dans ce massif montagneux. Selon le porte-parole du réseau local FERUS pour la conservation du loup, du lynx et de l’ours, il n’y aurait que deux de ces animaux dans les Vosges, et un seul éleveur aurait été attaqué.

Les contre-arguments : cette réintroduction est néfaste aux acteurs économiques locaux, les éleveurs. De plus, l’éleveur intéressé précise que d’autres éleveurs ont été victimes du loup, mais qu’ils n’ont pas fait les procédures d’expertise nécessaires pour le prouver. Il a lui même été victime de 38 attaques la première année de présence du loup. De plus, s’il n’y a que deux loups dans le massif, ils ont tué près de 140 ovins en un an.

Pour se faire sa propre opinion : Vosges: polémique à propos d’une autorisation de tir contre le loup – Libération avec AFP

Analyses

L'opinion dans tous ses états