Analyses

AccueilAnalysesFabrique de l'opinionExpertisesCommunicationPatrick Buisson, conseil en stratégie et militant politique

Patrick Buisson, conseil en stratégie et militant politique

Paru le 27 juin 2013 | dans Communication
Rédigé par Franck Gintrand

Journaliste et politologue, Patrick Buisson, s’est fait connaître pour ses études sur l’électorat populaire, un électorat qui, selon lui, ne constitue un danger pour la droite que si l’UMP renonce  à le conquérir pour séduire l’électorat centriste. Admirateur de Gramsci et fermement convaincu que « le pouvoir se gagne par les idées », il n’a eu de cesse de vouloir faire de Nicolas Sarkozy le candidat populaire d’une « droite décomplexée », un thème aujourd’hui récupéré et revendiqué par J.-F. Copé. Cette stratégie d’ancrage correspond à des idées personnelles qu’il développe, non pas en tant que conseiller mais en tant que journaliste chez Minute, Le Crapouillot et Valeurs actuelles. Elle semble en revanche plus éloignée du libéralisme d’Alain Madelin et, surtout de la démocratie chrétienne de François Bayrou, deux personnalités politiques que Patrick Buisson aurait par ailleurs conseillées avec, il est vrai, beaucoup moins de succès. En 2007, Nicolas Sarkozy lui remet la légion d’honneur et lui rend un vibrant hommage. Evoquant les incidents de la gare du Nord, l’identité nationale, la pédophilie innée, l’invocation au pape Jean-Paul II, le président d’alors n’hésite pas à dire : « Il y a très peu de personnes dont je puisse dire « si je suis là, c’est grâce à eux ». Patrick Buisson est de ceux-là ».

Franck Gintrand

Revue de presse

Les débats du moment