Revue de presse

AccueilRevue de presseÉconomieFiscalité et efficacité

Fiscalité et efficacité

Paru le 6 juin 2013 | dans Économie
Rédigé par Franck Gintrand

Le débat : Taxe sur les transactions financières = mauvaise opération financière ?

Mise en cause : Le projet de taxe sur les transactions financières (TTF) dans 11 pays de l’Union Européenne présentée par la commission en février 2013.

La critique : Cette taxe entraînerait un déséquilibre financier en Europe, affaiblirait les secteurs bancaires des Etats la mettant en œuvre et coûterait plus que ce qu’elle ne rapporterait. Elle entraînerait des mouvements de capitaux et une concurrence intra-européenne entre ceux qui l’appliqueraient et les autres.

Les porte-étendards de la critique : la BCE, le président de l’AMF (Autorité des marchés financiers), Gérard Rameix, le Medef, la Fédération des banques de France, Paris Europlace, la Fédération française des sociétés d’assurance, l’Association française de la gestion et l’Association française des marchés financiers… Pour plus de détails lire l’article du Figaro sur Taxe Tobin européenne : une facture de 70 milliards d’euros 

Les contre-arguments : La taxe a été mise en place dans d’autres pays sans mettre à mal les secteurs financiers : Brésil, Suisse, Taïwan, Royaume Uni. Les « pours » y voient un moyen pour responsabiliser le secteur financier et pour lutter contre l’extrême pauvreté.

Analyses

L'opinion dans tous ses états