Revue de presse

AccueilRevue de presseNation et clichés

Nation et clichés

Paru le 21 avril 2013 | dans Revue de presse | source(s)
Rédigé par Franck Gintrand

Le débat : Allemands = nazis ?

Mis en cause : une exposition du Louvre jugée trop caricaturale.

Le porte-étendard de la critique : la presse allemande.

La critique : Le projet initial, la reprise d’une exposition tenue au printemps 2012 à Weimar, se cantonnait à la période autour de 1800. Pour fêter le cinquantième anniversaire du Traité de l’Élysée, Le Louvre a décidé de couvrir une période allant jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale. Fascination toute française pour le IIIe Reich ? Volonté d’attirer un large public ?  Certains journaux allemands ont vu dans ce choix un regard téléologique visant à aboutir mécaniquement au nazisme. Pourquoi, interrogent Die Zeit et la FAZle Louvre ne montre-t-il rien du groupe d’artistes Blaue Reiter, de Dada ni du Bauhaus, si ce n’est pour oblitérer délibérément, et avec malignité, ces avant-gardes de la modernité qui se sont développées dans une Allemagne libre ?

Les contre-arguments :  Cette polémique n’oppose pas les Français aux Allemands. On trouve des détracteurs et des défenseurs de l’exposition des deux côtés. Ainsi pour l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, Suzanne Wasum-Rainer, « Le Louvre présente la plus importante exposition d’art allemand jamais organisée en France. Prêter au Louvre l’intention, dans un contexte de crise européenne, de mettre en lumière la « voie particulière » qui a conduit l’Allemagne à la politique d’extermination national-socialiste, c’est se méprendre sur la volonté, l’érudition et l’engagement de l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet.

Pour se faire sa propre opinion ou faire part de son avis sur la question : l’article du Monde de Philippe Dagen et Frédéric Lemaître : De l’Allemagne » : le grand malentendu

Analyses

L'opinion dans tous ses états