Revue de presse

AccueilRevue de presseÉconomieGouvernance et transparence

Gouvernance et transparence

Paru le 4 février 2013 | dans Économie
Rédigé par Franck Gintrand

Le débat : Patron = rémunération excessive ?

De quoi est-il question ? Depuis plusieurs années, la question alimente le débat public et appelle le même mot d’ordre : il faut encadrer la rémunération des dirigeants. Tel est l’objectif du « say on pay » qui devrait entrer en vigueur cette année et permettre aux actionnaires français des entreprises cotées de donner systématiquement leur aval aux émoluments des équipes dirigeantes en Assemblée.

Argument :P our certains, un vote défavorable, bien que simplement consultatif, a forcément valeur d’avertissement.

Contre-argument : Pour d’autres, le « say on pay » ne peut qu’encourager une vision court thermiste de la gestion des entreprises sans empêcher de nouveaux scandales.

En savoir plus : Philippe Portier, Avocat aux Barreaux de Paris et de New York, JeantetAss, fait le point dans La Tribune dans un article intitulé Rémunération des dirigeants : les limites du « Say on Pay ».

 

Analyses

L'opinion dans tous ses états