Revue de presse

AccueilRevue de presseSociétéArt et racisme

Art et racisme

Paru le 20 janvier 2013 | dans Société | source(s)
Rédigé par Franck Gintrand

Livre pour enfant = éducation morale ? Faut-il supprimer des termes considérés comme injurieux des œuvres de fiction. En Allemagne le retrait du mot nègre d’un livre pour enfant relance le débat sur l’adaptation des textes aux exigences morales de l’époque. La question ne se pose pas pour la première fois. Que l’on se souvienne de la broncha contre certaines aventures de Tintin (au Congo, notamment) ou du remplacement de la cigarette de Lucky Luke par une brindille imposé par les autorités américaines. Pour les tenants de l’adaptation, celle-ci ne pose aucun problème dès lors qu’elle s’effectue avec l’accord de l’auteur. Pour leurs adversaires, ce nettoyage dénature les textes et présente un risque de réécriture étendu à la plupart des grandes oeuvres. La dépêche de l’AFP a été reprise par Libération le 19 janvier dernier dans un article intitulé : Le retrait du mot «nègre» d’un livre divise l’Allemagne.

Analyses

L'opinion dans tous ses états