Analyses

AccueilAnalysesOpinion droite-gaucheFocusLes inégalités vues par la droite et par la gauche – Influencia – 09/02/12

Les inégalités vues par la droite et par la gauche – Influencia – 09/02/12

Paru le 7 février 2012 | dans Focus
Rédigé par Franck Gintrand

Ce n’est pas parce que la société est inégale que la vie est injuste. En tout cas pas forcément si vous votez à droite…

Ce qui fait aujourd’hui consensus

1) L’égalité des chances et des droits 

Les Français sont pour l’égalité des chances dont l’école reste un acteur fondamental. Ils soutiennent également l’égalité hommes/femmes de même que l’égalité des droits pour les minorités, qu’il s’agisse du droit au mariage pour les homosexuels ou du droit de vote pour les immigrés aux élections locales.

2) La nature des principales inégalités

Les Français s’accordent sur les grands facteurs d’inégalité. Première source d’inégalité : « l’argent », « le salaire », « la rémunération ». Le logement arrive bien après, de même que l’accès aux soins. Et très loin après : les inégalités liées à la naissance, à la couleur de peau, au milieu familial…

3) L’augmentation générale des inégalités 

Enfin, les Français estiment que les inégalités ne cessent de s’aggraver. On note une très grande constance de ce sentiment sur la dernière décennie. Pour la majorité des personnes interrogées par les instituts, aucun doute : le fossé se creuse entre « les plus favorisés » et « les défavorisés ».

Ce qui continue d’opposer droite et gauche

1) Le caractère souhaitable de la lutte contre les inégalités

Admettre l’existence et l’aggravation des inégalités sociales n’équivaut pas pour autant à trouver la société injuste. Si du côté des sympathisants de gauche, l’inégalité est bien synonyme d’injustice, les sympathisants de droite jugent, quant à eux, que toutes les inégalités sociales ne sont pas forcément injustes, notamment quand il s’agit d’inégalités liées à la naissance et au milieu familial.

2) Le caractère prioritaire de la lutte contre les inégalités

Conséquence logique de cette tolérance plus ou moins grande aux inégalités selon la sensibilité politique, la lutte contre les inégalités ne préoccupe pas les sympathisants de droite et de gauche de la même façon. Sur l’échelle des préoccupations prioritaires des Français, la majorité des sympathisants de gauche citent les « inégalités sociales » en tant que préoccupation centrale quand une minorité des sympathisants de droite en fait autant.

3) L’efficacité de la lutte contre les inégalités

Droite et gauche ne partagent pas non plus le même avis sur la possibilité d’atténuer les inégalités. Les sympathisants de gauche estiment qu’il est possible de lutter contre les inégalités et font avant tout confiance à l’Etat pour mener cette lutte. Du côté des sympathisants de droite, cette conviction se heurte à un certain scepticisme, si ce n’est un scepticisme certain. 

Conclusison : une valeur finalement très clivante 

Au-delà du principe très consensuel d’égalité des chances, l’égalité sociale suscite un clivage droite-gauche très fort. Pour la droite, les inégalités sociales font partie de la vie, elles sont naturelles et inhérentes aussi bien à la responsabilisation qu’à la liberté des individus. Pour la gauche, au contraire, les inégalités sociales sont par définition le fruit de la société, de la tendance naturelle des élites à se reproduire et de la difficulté tout aussi naturelle des plus démunis à s’affranchir de leur milieu. Les inégalités ne peuvent donc être corrigée que par une action publique volontariste et redistributive. Alors plus responsable ou plus égale, faut-il choisir ? Sans doute pas de façon aussi tranchée mais on ne s’étonnera pas que ces deux visions de l’égalité aboutissent, lors d’une confrontation politique, à deux projets, sinon opposés, au moins différents.

Franck Gintrand – Global conseil

Sources : Les Français face aux inégalités Ipsos 2000 - « Liberté, égalité, fraternité : où en sommes-nous aujourd’hui ? » Sofres 2010 – sondage BVA sur l’égalité hommes-femmes 2011 - sondage Ifop 2011 sur les Français et le mariage des homosexuels - sondage Louis Harris 2011 sur le droit de vote des étrangers - différentes études sur inégalités.fr - Baromètre des préoccupation des FrançaisLes Français et les injustices – Ifop 2010

Dans la même série

Revue de presse

Les débats du moment