Analyses

AccueilAnalysesCampagnes électoralesCrisesCrises corporateLes nouveaux enjeux de la communication de crise, au niveau politique, juridique et médiatique

Les nouveaux enjeux de la communication de crise, au niveau politique, juridique et médiatique

Paru le 5 septembre 2011 | dans Crises corporate
Rédigé par Franck Gintrand

Pour en finir avec une certaine communication de crise

A entendre les gourous de la com’ de crise, la seule réaction sensée face à l’imprévu devrait être prioritairement fondée sur la réactivité, la transparence, l’honnêteté, l’empathie Un discours très éloigné d’une réalité beaucoup plus brutale et, hélas, beaucoup moins morale.

Les consultants en communication sont unanimes : face à une crise il faut miser sur la responsabilité et l’information. En d’autres termes, si vous êtes un jour confronté à la tourmente, ne vous défaussez sur personne. Soyez transparent. Faites preuve d’empathie. Et, bien sûr, n’attendez pas la crise pour cultiver vos relations avec la presse… Fort de l’observation de ces quelques règles de base, vous devriez parvenir à surmonter l’essentiel des difficultés et éviter les erreurs les plus souvent commises dans ce genre de situation. En tout cas, beaucoup d’entreprises ne demandent qu’à le croire.

Et puis il y a les autres - entreprises et décideurs – qui ont déja affronté une crise. Ceux-là savent que ce discours n’est qu’une forme de méta-communication – de communication sur la communication –, aussi puérile et niaise sur le fond qu’intéressée et cynique dans les motivations, conçue par les professionnels à destination de leurs prospects. Ces clients-là savent qu’une gestion de crise est, dans la réalité, très différente, à la fois moins morale et beaucoup plus brutale. Pour une simple raison : dans sa forme paroxystique, la crise relève d’une guerre qui refuse toujours de dire son nom…

Lire la suite Ici - Attention : cet article est réservé aux clients de Global conseil

A lire aussi Les nouveaux enjeux de la communication interne – Journal du Net / 15 mars 2011

Revue de presse

Les débats du moment