Analyses

AccueilAnalysesFabrique de l'opinionCorporatePolitique extérieure de l'entrepriseStratégie : ce qu'il faut retenir de l'art de la guerre selon Napoléon

Stratégie : ce qu'il faut retenir de l'art de la guerre selon Napoléon

Paru le 17 avril 2010 | dans Politique extérieure de l'entreprise
Rédigé par Franck Gintrand

Un premier essai de théorie générale de la stratégie : le « Manuel du chef »de Napoléon 

1/ changer de stratégie à bon escient : « le passage de l’ordre défensif à l’ordre offensif est une des opérations les plus délicates de la guerre »

2/ savoir allouer les moyens : « le secret des grandes batailles consiste à savoir se concentrer et s’étendre à propos » et « il y a des cas où dépenser des hommes est une économie de sang » mais attention : « ce n’est pas en disséminant les troupes et en les éparpillant qu’on arrive à un résultat » car « la science militaire est le calcul des masses sur un point donné »

3/ choisir le moment : « le succès à la guerre tient tellement au coup d’oeil et au moment que la bataille d’Austerlitz, gagnée si promptement, eut été perdue si j’eusse attaqué six heures plus tôt »

4/ être et rester tactique : « l’art de la guerre est un art simple et tout d’exécution; il n’y a rien de vague, tout y est de bon sens, rien n’y est idéologie »« 

Manuel du chef – Napoléon

Revue de presse

Les débats du moment